Pourquoi le thème de la mort est très présent dans les œuvres de Damien Hirst ?

Les œuvres de Damien Hirst ont connu un succès fulgurant notamment avec le thème central de la mort. Cet artiste britannique a entrepris sa carrière en se focalisant sur la mort. Il impressionne de nombreuses personnes avec ses œuvres. Découvrez pourquoi il s’est penché sur le thème de la mort.

Qui est Damien Hirst ?

Damien Hirst est un créateur d’œuvre d’art originaire d’Angleterre. L’artiste britannique s’est fait connaître à partir des années 1990 en tant que membre du Young British Artists. Cinq ans plus tard, il a obtenu le prix Turner. Cet artiste enchaîne plusieurs activités, dont l’illustration, la peinture, la sculpture, l’art conceptuel et l’art de l’installation. Actuellement, il est surtout connu de par son genre artistique lié essentiellement au thème de la mort. Sa signature est focalisée sur l’assemblage et la vanité. L’artiste essaie de présenter l’art entre la vie et la mort. Charles Saatchi a contribué à mener la carrière de l’artiste jusqu’en 2003.

Les œuvres de Damien Hirst : pourquoi le thème de la mort ?

L’artiste a réalisé ses études à Londres, durant laquelle il a obtenu un travail dans une morgue. Ainsi, le thème de la mort devient très présent dans ses œuvres et devient son thème central. En 1991, l’artiste britannique a commencé à travailler sur la sculpture de vrais cadavres d’animaux afin de donner une dimension réelle à ses ouvrages. Il infuse les bêtes dans du formol avant de les présenter dans un aquarium. Damien Hirst coupe même les animaux en deux afin de dévoiler et laisser paraître leurs organes. Certaines sculptures sont conservées, dont un requin, un mouton et une vache en putréfaction dans un aquarium. Le plus célèbre encore préservé aujourd’hui, est le requin-tigre contenu dans un aquarium, intitulé : « The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living”.

Découvrir les œuvres de Damien Hirst

Damien Hirst est devenu un artiste millionnaire et le plus fortuné du Royaume-Uni. Les œuvres les plus connues de Damien Hirst sont liées au thème de la mort. L’œuvre de l’artiste intitulé « Lullaby Spring » est la plus chère, vendue en 2007 au niveau mondial. Il s’agit essentiellement d’un art composé de pilules de médicament. « For the Love of God » a également connu un succès en 2008 puisqu’il a été vendu pour 74 millions d’euros. La sculpture est un crâne couvert entièrement de diamant dont l’artiste a consacré 14 millions de livres pour l’achever. Découvrez également l’exposition « Treasures from the Wreck of the Unbelievable », le plus visité en 2017. Celui-ci a été organisé pour montrer les reliques de la mère présentées dans une dimension entre la réalité et la fantaisie.

Jeff Koons : l’une des figures les plus controversés de l’art contemporain
Takashi Murakami est un plasticien incontournable de l’art contemporain